Il est temps de disrupter !

Si ce n’est pas vous, c’est votre concurrent qui le fera !

Le digital a mis à mal un nombre conséquent d’entreprises, attaquées frontalement sur leur business modèle. Tout le monde à en tête l’exemple de Kodak, entreprise qui employait près de 80 000 personnes dans les années 70 et qui était en faillite en 2012, ratant totalement son passage vers le numérique. Plus récemment, BlackBerry a lui raté le virage du tactile et des stores d’applications. Il est entré très rapidement dans une spirale négative sans fin. D’une façon ou d’une autre la probabilité que vous soyez vous-même pris pour cible est bien réel.

Vous n’y croyez toujours pas, regardons les chiffres : « Le digital est la principale raison pour laquelle un peu plus de la moitié des entreprises du « Fortune 500 » ont disparu depuis 2000 » titrait les Echos* en 2016. Ils ajoutaient en 2017 : « La quasi-totalité des dirigeants ressentent les effets du numérique dans leur domaine. Mais moins de 15 % s’y disent préparés. ».

Il est donc plus que temps de prendre le sujet à bras le corps. Jean-Marie Dru* a lancé le mot « Disruption » dans la marre en 1997 et depuis, tout le monde l’a repris au bond. Accenture en tête qui a mis au point son « Disruptability Index* » permettant de positionner les secteurs d’activités suivant leur vulnérabilité.

Pour se protéger les entreprises doivent avancer dans plusieurs directions simultanément :

  • Rester modeste mais créer une culture de l’innovation volontariste au sein des équipes de l’entreprise.
  • Se positionner comme une marque émotionnelle et stratégique vis-à-vis de leurs clients pour obtenir une place incontournable sur leur marché.
  • Avancer avec force dans la mise en œuvre de leur responsabilité sociétale, et ce avec le soutient de l’ensemble de leur personnel.
  • Gérer leurs talents dans la durée et les préparer à affronter un environnement complexe.
  • Se transformer comme une entreprise plateforme, ouverte vers leur écosystème de clients, fournisseurs, partenaires…

Sur tous ces sujets Karoo peut vous apporter des réponses à travers les clouds de Salesforce. Chez Karoo nous avons ainsi conçu une plateforme qui soutient l’innovation produit chez Bic ; mis en place un customer care européen pour que l’Oreal se rapproche de ses clients ou encore une plateforme de réseaux sociaux pour qu’Air France communique mieux avec les siens; aidé les salariés de Natixis à gérer bien plus simplement et de façon collaborative la gestion du risque clients ; ou encore mis en place une plateforme européenne de réparation de véhicules pour qu’Axa collabore plus efficacement avec ses fournisseurs et clients.

Il est donc temps de disrupter vous aussi ! Pourquoi pas en suivant les 4 conseils d’IMD*, célèbre école de management :

  • Restez humble en identifiant ce que vous ne savez pas, c’est aussi précieux que ce que vous savez ;
  • Soyez visionnaire mais sachez rester rationnel dans vos choix ;
  • Prônez l’adaptabilité dans l’entreprise car c’est une condition majeure du succès ;
  • Soyez résolument engagé et volontaire car attention, la vision que vous allez communiquer doit pouvoir être régulièrement adaptée auprès de vos interlocuteurs… l’adaptabilité s’applique aussi à vous-même !

* http://archives.lesechos.fr/archives/cercle/2016/07/11/cercle_158821.htm#
* https://livre.fnac.com/a831456/Jean-Marie-Dru-Disruption
* https://www.accenture.com/us-en/insight-leading-new-disruptability-index
* https://www.imd.org/research-knowledge/reports/redefining-leadership/

 

Retour